Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

This house in not for sale: Bienvenue en Maconnerie

Publié le par Low Ik

Il y a fort, fort longtemps dans un pays fort, fort lointain, la Maconnerie, vivait un petit roi autoproclamé.

Il avait épousé une maman car son intimité était si petite qu'il ne pouvait avoir d'enfants.

Il faisait aussi beaucoup plus vieux que son âge grâce à ses idées héritées de ses ancêtres chasseurs-cueilleurs.

Ses idées lui attiraient la sympathie des personnes âgées.

Ce petit bonhomme si pressé était pourtant arrivé en marchant. Tranquillement.

Il s'appelait Louis Seize, le roi qui a perdu la tête.

Louis, comme tout roi qui se respecte, avait une cour. Ce roi était si bête que c'était lui le valet et sa cour qui le commandait.

Sa cour se faisait appeler: Dan Lebaba et les 40 voleurs. Personne ne devait toucher leur bourse. Le peuple avait donné le nom de CACA 40 au roi et à sa cour. Pas très ragoutant comme nom, je vous l'accorde mais il reflétait ce qu'il y avait en eux, dans leur tête et dans leur coeur.

 

En Maconnerie, le peuple était fatigué mais Louis les traitait de fainéants.

Il y avait le CACA 40 et le MERDEF ,un autre club d'exploitants anonymes.

ils avaient eu une idée révolutionnaire: faire payer les travailleurs pour avoir le droit de travailler.

Ben oui, ces gros fainéants devaient bien s'estimer heureux d'avoir la chance de travailler.

Un jour, le pays reçut le gros Low.

-D'abord, je ne suis pas gros et je vous emmerde, dit il en guise de présentation.

Low était réputé pour les "jolis" mots qui sortaient de sa bouche. Un poète mais à l'envers: un étéop.

Low avait un pouvoir magique: c'était le plus gros débile de l'univers. Les gens qui le croisaient se marrer et souvent lui disaient: "t'es vraiment trop con!!"

En jeune homme bien élevé, il remerciait toujours pour de tels compliments.

Le CACA 40 et le MERDEF se prenaient pour les chefs de la Maconnerie, pour être franc. Hors Low clama que le premier employeur de Maconnerie était artisan.....l'artisanat. 

Low interrogea ceux qu'il appelait les traîtres:" Comment osez-vous dire que vous agissez pour notre pays alors que vous êtes multi-nationales?"

Putain de sa race d'enfoiré!!!!

Que répondre à ce jeune con?

-Mâcon, m'sieur!! On dit "ce jeune de Mâcon", répondit Low aux agents secrets des affaires. Vous avez bouffé des lettres et vous allez bientôt en recevoir un paquet en recommandé de vos clients mécontents (mon fournisseur d'eau, JE T AIME!!!!!!)

En effet, trop préoccupés par leur bourse et leur profit, les 40 voleurs proposaient maintenant des produits jetables et de piètre qualité.

On raconte même que certains vendaient des pommes dans lesquelles on aurait déjà croquées.

"Il est interdit d'interdire" avait clamé il y a fort , fort longtemps un clown triste du nom de Dany Lerouge. Dany était allé se mettre au vert et se faire bronzer sur la plage pendant que certains lui glissaient des pavés en guise de suppositoire.

-J'emmerde ce fils de pute, clamait Low sur tous les toits.

Un beau jour, le peuple  qu'on sommait de consommer, décida d'arrêter. Arrêter de consommer. Arrêter de travailler.

"Si le travail c'est la santé, alors pourquoi on la perd en allant travailler" demanda le peuple au roi impuissant.

Louis fit pipi au lit.

Tandis que François le Gros se voyait président, Nicolas le Grand lui demander de se pousser: "casse toi pauv' con!"

François déclara : "le changement , c'est maintenant."

Il avait raison le François.

Le peuple changea la constitution, le gouvernement et la république et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Le CACA 40 trouva refuge sur un continent nouvellement découvert et à leur image: un continent en plastique.

 

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait purement fortuite.

L'auteur dégage toute responsabilité en cas de poursuite.

 

This house in not for sale: Bienvenue en Maconnerie
Commenter cet article