Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

With or without you: le pouvoir de l'individu

Publié le par Low Ik

With or without you: le pouvoir de l'individu

Réfléchir pour ne pas fléchir. Prendre du recul pour avancer. Chercher les problèmes pour trouver les solutions.

Tel est mon programme depuis que je me suis lancé dans cette aventure.

Je sais également que pour arriver au changement, à une renaissance, une évolution, il faut toucher en plein coeur.

C'est toujours ma cible. C'est lui qui donne la vie en battant et donne la mort en s’arrêtant.

Peut--être vais-je enfin y arriver avec cet article? On verra bien.

Attention à vous, nous allons traverser une zone de turbulences....

 

 

L'homme s’intègre dans la nature. Il en est un élément et non le maître du monde.

L’univers est chaos. C'est donc être sacrément égocentrique que de vouloir maîtriser l’incontrôlable: le règne de l'Humanité.

Je vais  régler son compte à l'Humanité, à l'Homme.

Je me suis laissé pousser les cheveux et les seins. Depuis, les hommes n'arrêtent pas de me saouler, ils sont vraiment relous.

Et oui, aujourd'hui, je serai une femme. Une femme nihiliste.

Je réalise tout de suite quelque chose de choquant. En français, le synonyme de l'Humanité est l'Homme. En anglais, c'est bizarre aussi: il y a MAN et woMAN.

J'en conclus que la femme se définit par rapport à l'homme. Ça doit être une coïncidence.

Je suis une femme, mais je n'ai pas de prénom. Je choisis de m'appeler Eve. C'est comme Rêve mais sans "R"...un rêve étouffant?

 

 

 

Les paroles sont très intéressantes...

Allez, je vais aller faire un tour dans mon jardin. Je vais aller chercher des pommes, cueillir des roses et observer la nature. Je prends mes flingues car les hommes sont un peu dangereux.

Et oui. Je m'appelle Eve. On est dans mon jardin mais il va se transformer en ring.

Ca sera juste un combat d'idées. Je m'attaque à certains penseurs qui prétendent que l'Homme, grâce à son intelligence, est l'être le plus évolué de la Terre.

D'un côté du ring: l'Homme.

Dans le camp adverse: la nature.

Man Vs WIld

Dans mon jardin, il y a des légumes, des fruits, des insectes, des animaux. Tous cohabitent sans problème.

La tomate n'a pas peur du radis. Chacun a sa place.

Les tomates ne stigmatisent pas les tomates cerise parce qu'elles sont petites et les tomates cerise ne se moquent pas des tomates car elles sont plus grosses.

Les poivrons rouges cohabitent avec les poivrons verts...

?????

En fait, il n'y a que l'Homme qui crée des barrières, des catégories, des races.

Je vois aussi une fourmilière et une ruche. Ces sociétés sont organisées et les insectes communiquent beaucoup entre eux. De ce fait, cela se passe très bien.

L'Homme est donc plus bête que les insectes et les légumes. Nous devons donc descendre de notre pied d'estale.

 

With or without you: le pouvoir de l'individu

Dans les buissons, j'aperçois un renard qui vient de me voler des salades. Je prends mon flingue et commence à le viser mais j'entends la voisine crier:" Chipeur , arrête de chiper!"

Il m'a rendu les salades et s'est sauvé.

Ma voisine est bizarre: elle a un sac à dos magique et une carte qui lui parle( un GPS ?)...sacrée Dora.

Mes enfants s'entendent bien avec elle donc je ne dis trop rien .

 

Après avoir observé mon jardin, je réalise que l'Humanité est bien malade.

 

Un air , deux familles

Je dois me rendre à l'hôpital rapidement. L'Humanité est en crise.

Egoïsme, égocentrisme..crise d'identité.

Je suis à peine sortie de chez moi qu'un mec me demande si je suce. Je lui dis que oui mais seulement les grosse bites. Ca l'a calmé.

Un peu plus loin, un autre mec m'a encore pris la tête. Il m'a montré une photo de sa bite et j'ai éclaté de rire. Il a pleuré quand je lui ai montré la mienne. Ils sont cons ces mecs!!

En chemin, je croise deux groupes de supporters en train de s'affronter en pleine rue.

La connerie grandit encore et encore.

La couleur de peau était un critère de différenciation. Aujourd'hui, c'est la couleur du maillot.

C'est de pire en pire.

Je repense à la déclaration des français à l'Univers: "les hommes naissent libres et égaux, en dignité et en droits."

Aujourd'hui, les hommes naissent et ça s'arrête là.

Face à la gravité de la situation, Einstein m'expose sa théorie de la relativité.

T'as raison mon Albert, il faut relativiser.

Nous sommes tous égaux et donc, ce qu'un homme a pu faire, un autre homme peut le défaire. rien n'est stable.

L'Univers est chaos et notre monde est K.O.

Relativisons comme nous l'enseigne Albert: l'Humanité a traversé de nombreuses crises auparavant et la vie encore plus.

A chaque fois; la qualité nécessaire à la survie était l'adaptabilité.

L'ère de l'Avoir touche à sa fin.

Entrons dans l'ère de l'Etre(humain).

Une minorité a des milliards.

La majorité est des milliards.

Il est temps de grandir, d'être majeur. C'est la fin des enfantillages des enfants rois. Il va leur falloir apprendre à partager.

Ce qui peut peut-être nous différencier des animaux est notre conscience.

La conscience de l'inconscience.

Diviser pour régner signifie le règne de la division.

Mais partout dans le monde, la loi est brisée...la loi du silence.

 

Qui ne dit mot consent, il faut en être conscient.

 « Je n’ai rien dit »… par Martin Niemöller

Le pasteur Martin Niemöller
Le pasteur Martin Niemöller
Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas  syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas catholique
Et, puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester

A cause du silence, l'Humanité a découvert l'inhumanité.

Ouvrons nos gueules pour libérer nos coeurs.

Le pouvoir de l'individu: l'unité.

Un individu est une unité.

un groupe d'individus est l'unité.

Etant uniques, nous sommes tous différents.

La différence fait peur alors que cela peut être une richesse. C'est la possibilité  de partager, de se rapprocher.

L'autre peut nous apprendre des choses sur nous-mêmes.

La société insiste lourdement sur nos différences. Tentons de voir ce qui nous rassemble.

 

Nous vivons sur la même planète. Nous respirons le même air. Nous voulons tous être heureux. Nous ressentons tous les mêmes émotions. Nous avons les mêmes besoins physiologiques.

Attends, attends. Le monde est malade...

Nous connaissons tous des gens malades(maladie cardiaque, cérébrale, neurologique, cancer, diabète...).Nous connaissons tous des gens qui ont été au chômage.

Nous avons tous peur d'être rejetés et voulons tous être aimé. C'est bizarre et contradictoire avec une société qui pousse à la division.

 

Un air, deux familles car il y a les positifs et les négatifs. Les optimistes et les pessimistes.

Les pessimistes permettent aux optimistes de garder les pieds sur Terre.

Les pessimistes voient les problèmes et les optimistes trouvent les solutions.

Tout est lié, connecté.

 

On va arriver à l'hôpital.

Je redeviens homme et me transforme en cardiologue. On va faire une opération à coeur ouvert.

Ca peut être angoissant mais il faut surtout bien penser à respirer. Ca va te détendre.

Je te mets un peu de musique pour attendre.

OK OK

On y est. On entre dans la salle d'opération.

Ca va être l'opération du saint esprit. Toi et ton esprit éclairé si tu préfères.

On va faire une inspection de ton coeur et de ton âme: une introspection.

Tu vas choisir les assistants. Ceux qui vont assister à tes réflexions.

Leuirs regards pourraient être éclairants pour toi.

Pour cette opération, on n'a pas besoin d'instrument.

On va refaire comme quand j'ai commencé le blog: la visualisation.

Pour assister à l'opération, choisis les personnes qui te sont très chers. Si tu es parent, les enfants marchent très bien. Les petits enfants aussi.

Ils vont être le détonateur.

Une histoire de famille. La salle d'opération sera ton salon ou ta salle à manger. Visualise bien tous les détails. Visualise le regard de ton/tes assistant(s). Visualise son sourire.

Maintenant, on va l'enchaîner car son futur dépend de nous.

Tu vas lui expliquer calmement, posément, la chanson que l'on vient d'entendre. Celle de Mickey.

Si tu ne trouves pas les mots, je vais t'aider.Tu lui dis: "mon (ma) chéri(e), je t'aime mais ton avenir , j'en ai rien à foutre. Je préfère penser à moi et toi, tu te démerderas. Bref, je t'aime et je t'emmerde.

Ca doit secouer si tu visualises bien. Sinon, c'est que tu as un sérieux problème.

Plus tu visualiseras précisément, plus tu vas changer et, en changeant, tu vas changer le monde. Tu vas changer ton regard sur le monde et le monde va changer de regard sur toi.

 

Tu vas me dire que cette chanson ne marche pas ici car il s'agit d'une rupture amoureuse.

Pourtant ça marche super bien. Dis au revoir à celui(celle) que tu étais. Sans regret ni jugements.

Le changement ne se fait pas dans le passé ni dans un futur imprévisible mais au présent, ici et maintenant.

Cette notion de changement est quelque chose de fondamental, primordial, vital pour moi.

Je vais me faire aider par un mec qui a beaucoup réfléchi: Épictète.

J'ai bu un café avec lui cet après-midi.

????

OK OK

J'ai bu un café en lisant ses écrits cet après-midi. Tu chipotes sur les mots.

Je t'envoie une rafale de ses pensées et je te laisse te démerder avec lui:

"Notre salut et notre perte sont en dedans de nous-mêmes."

" Rendre parfait ce qui dépend de nous, et prendre les autres choses comme elles viennent"

Prétendre changer le monde serait donc prétentieux mais en ayant une action sur nous-mêmes(nos actes, nos pensées) indépendamment du monde peut induire des réactions en chaîne.

Notre monde intérieur est relié au monde extérieur.

Moi et toi sommes un tout.

Une image peut facilement illustrer la réaction entraînée par un changement individuel . 

Je remercie mon fils car c'est lui qui m'a aidé à la trouver indirectement.

Tu connais les dominos?

Il y a des championnats. Les participants arrivent à faire des figures, des motifs hyper complexes.

Une fois qu'ils ont fini, que tout est stable, il faut un petit élément déclencheur pour lancer le processus: un domino change d'état, chute et tous les autres suivent et le motif final change.

Un individu peut donc changer les choses.

C'est imagé et volontairement simpliste mais quelque fois, les choses sont réellement simples.

Plutôt que de regarder l'autre, regarde toi. Découvre toi. Ouvre toi.

L'Homme, en voulant tout contrôler, court à sa perte.

Nous avons tout à gagner à lâcher prise.

Le changement dépend de toi. Tu n'y crois pas ?

Tu ne crois pas en toi? Pourtant tu sais que tu existes.

Certains croient en Dieu alors qu'ils n'ont aucune preuve.

 

Beaucoup de questions...une remise en question.

Etre ou ne pas être, telle est la question.

En fait, c'est Etre ou avoir (été) la vraie question: l'instinct de survie.

 

 

Le retour du pouvoir du regard.

Regarde toi en face. Regarde l'autre tel qu'il est et plus comme un ennemi...un haine-mi.

Voyons nos points communs et découvrons nos différences.

Nous descendons tous du singe alors protégeons les forêts et retrouvons nos racines et notre nature.

Aujourd'hui plus qu'hier et moins que demain, j'emmerde l'économique et je kiffe l'écologique.

 

Le monde a perdu la tête alors qu'elle est sur ses épaules mais est-elle vide ou pleine? La porte de ton esprit est-elle ouverte ou fermée?

Esprit, es-tu là?

Tel est pris qui croyait prendre....

Prendre l'air...apprendre....comprendre.

 

L'individu a donc un réel pouvoir. 

L'individu a tous les pouvoirs.

Il faut juste qu'il sorte de la salle d'attente et passe à l'action dans la salle d'opération.

Opposons l'amour à la haine...

Commenter cet article