Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La condition humaine

Publié le par Low Ik

Toc toc toc ....

-Qui est-là?

-C'est l'envie!!!

-L'envie de quoi?

-L'envie d'écrire...

-Soit la bienvenue. Je t'attendais justement. On va faire un article à " l'ancienne". En Maconnerie, c'est la fête nationale. On fête la révolution. Que j'aime ce pays de psychopathes. La fête est nationale. Notre affreux aussi: Notre vilain petit monarc fait son shit parade ce jour-là. Il expose sa vitrine de jouets. Un connard de monarc, ça aime bien jouet à la guerre. C'est juste un enfant qui refuse de devenir grand. Notre affreux est tellement con qu'il interdit de mettre des fessées aux enfants mais tabasse leurs parents. Mon cher Jean-Marie Monarc, je te remercie d'exister. Tu es la preuve vivante que même la connerie est sans limite. C'est un peu notre vilain petit connard (il n'y a pas de faute de frappe...encore que c'est quand même une petite frappe mais c'est une autre histoire)

Je vais aussi faire mon défilé sur les Champs Déguisés...

Générique:

 

J'ai donc mon véhicule: un bon bulldozer!! L'avantage, c'est que c'est assez facile à garer.

Il me faut maintenant un costume...

La condition  humaine

Ah ben non, je l'ai déjà mis celui-là.

Attends, attends...

J'aime bien son logo à Superman. Je vais Rajouter un "V" devant et me voilà: je suis Vsman, le plus grand  emmerdeur de tous les temps...

Je vais rester habillé et mettre le logo sur un t-shirt. Pas besoin d'être en slip et cape, c'est plus à la mode.

J'ai  alors remonté la plus belle avenue de mon monde au volant de mon bulldozer. Arrivé au bout de mon monde, je me  suis retrouvé face à un immense trou noir. Il y avait un panneau à l'entrée: "vous entrez chez vous".

 

Truc de dingue: on soignait en faisant des cures d'air, de soleil et de lumière. Je pose ça là. Chacun en fera ce qu'il voudra...

J'ai passé la première et sauté dans ce magnifique trou noir avec de la musique à fond dans les oreilles...J'ai sombré, sombré, sombré...mais je dois te dire un truc, les gens racontent des conneries: on ne touche jamais le fond. Du coup, ça a commencé à me faire chier (oui comme beaucoup de choses je sais) et je  regardais vers le haut. J'ai vu mes deux magnifiques étoiles qui brillaient. J'ai alors choisi de les retrouver. Mon bulldozer ne m'a plus jamais quitté'. Il me sert à défoncer les idées reçues, les croyances limitantes et les capitalistes. Ces trois choses n'étant en fait qu'une seule et même entité: NOUS.

J'ai lancé un appel sur ma CB:" Allo, allo Dieu, c'est Low, ramène toi s'il te plaît. Il faut qu'on discute."

-Putain, mais t'es con Low, je suis partout donc je suis déjà là.

-Merde, je me fais avoir à chaque fois. Bonjour copain! (Mon Dieu, c'est mon copain. Il est comme moi ou moi je suis comme lui , mais en moins con....enfin lui est moins con que moi...remets tout ça dans l'ordre ou appelle un ami si tu as besoin. Si t'as pas d'ami, vas sur fakebook et demandes en plein.) Dis moi, pourquoi as-tu fait l'Homme aussi con?

-C'était la condition pour que je vous crée un paradis: c'était la condition humaine. Il vous suffirait de regarder autour de vous , d'observer la nature, de la comprendre et vous pourriez kiffer votre race bande d'enculés. Mais au lieu de cela, vous regardez votre nombril et finissez par ne plus rien comprendre à rien.

-OK OK

-Vous avez tout sous les yeux mais vous ne regardez qu'avec votre ego. Regardez à votre coeur et tout deviendra plus limpide. Plus simple. Plus lumineux. Plus clair.

-OK OK. Et c'était quoi le message avec le faucon que j'ai croisé dans la forêt?( une rencontre fortuite au milieu de nulle part avec un oiseau qui est resté très terre à terre malgré mon passage à côté de lui. Il s'est juste écarté d'un mètre ou deux)

-Réflechis mon copain...

-OK OK. Il est resté à terre car il le voulait bien et pour s'envoler, il lui aurait suffi d'ouvrir ses ailes.

-Ouais, t'es pas mal là.

- OK OK, mais bon, je n'ai pas d'ailes alors ça va être compliqué de pouvoir décoller.

-En même temps, tu n'es pas un oiseau.

-C'est vrai. Putain, t'as toujours réponse à tout toi...Attends, attends, je n'ai pas d'ailes mais j'ai une  grande gueule. Si je l'ouvre bien, si ça se trouve, je vais réussir à m'envoler. J'ouvre ma gueule dans  mon micro-ordinateur et je jongle avec les mots, avec les maux. OK OK, mais tes messages sont quand même vachement subtils. Faut avoir le décodeur. 

-Certes, mais tu as bien réussi et pourtant tu es le plus grand débile de l'Univers. C'est donc à la portée de tout le monde.

-Est-ce que tu as encore le temps de discuter?

-Low, j'ai l'éternité devant moi. Tout comme toi...

-OK, alors on va discuter du temps. Le temps n'existe pas.Le futur et le passé ne sont que des pensées. Le présent n'est qu'une autre expérience... de pensée. Pour contrôler sa vie, il faut contrôler ses pensées. Il faut penser à ce que l'on veut et pas à ce que l'on ne veut pas car dans le trou noir, le "Moi", le négatif (ou plutôt la négation) n'existe pas.

-D'ailleurs, tu as vu, j'ai entendu ta demande et tu trouves maintenant sur ton chemin un autre Young. Tu avais Malcolm et Neil, tu découvres maintenant Carl...Carl Jung. C'est bien foutu le  bordel, non ?

-Mais grave que c'est bien foutu. Je découvre que TOUT EST SYMBOLIQUE. La vie prend une autre tournure encore plus magique.  Est-ce que tu crois que l'Humanité est en train  de s'auto-détruire?

-Non, TOUT EST EXPERIENCE. L'extinction ne tient qu'à une condition: la condition humaine. Soit vous découvrez l'amour inconditionnel en rejetant tout le négatif de votre passé, soit....ben il n'y a pas d'alternative. Vous allez évoluer!!

-Rejeter le négatif de notre passé?  Je croyais que le négatif n'existait pas dans l'inconscient?

-Ben oui, c'est pour ça que vous vous accrochez à ça. Vous croyez que c'est bien alors que c'est juste des expériences passées. Un scientifique ne fait pas cinquante fois les mêmes expériences. Il change sa méthode afin de trouver un bon résultat, de faire des découvertes. C'est la même chose pour l'Humanité: changer de méthode et vous changerez les résultats. Les forts doivent aider les faibles. C'est ainsi.

-Sinon?

-Sinon, vous finirez par être tous faibles. TOUS.

-Qu'est-ce qu'on fait alors? On défonce les forts?

-Surtout pas, vous deviendriez comme eux: des faibles se croyant forts. Il faut discuter et leur faire entendre raison. "La raison du plus fort est toujours la meilleure" comme l'écrivait La Fontaine. Il est temps de repousser les limites de vos démocraties. Les puissants ont toujours de bonnes raisons pour fauter. Dans un souci d'égalité, utilisez les mêmes raisons et faites comme eux. Ca serait le comble que ces abrutis vous reprochent d'être comme eux. L'Humanité n'aime pas bien partager. C'est valable aussi pour la connerie et souvent, on n' aime pas voir des gens aussi cons que nous. Etre un gros con doit être un  privilège. Ces connards de roi invoquant un privilège divin et le peuple y croyait....enfin jusqu'au jour où...il a perdu la tête le petit coquinou.

 

-Merde!!!! Copain, je viens de comprendre par "hasard" le pourquoi de ma discussion avec Athéna...Déesse de la raison, de la sagesse, de la stratégie militaire, des artistes....

 

Je relis l'article wikipédia et comprends plein d'autres choses que je ne vais pas expliquer pour l'instant mais juste , c'est bien cool..

 

On va donc faire une fin de merde et en conclusion , je remettrai cette phrase:

TOUT EST SYMBOLIQUE.....MEME LE VRAI, MEME LE MAL, MEME LE TEMPS...

 

C'était une petite carte postale de vacances sous forme d'article.

Dernière petite chose : je suis devenu grand.

Je n'ai pas atteint mon objectif ni réaliser un rêve mais j'ai fait bien plus que tout cela : j'ai changé.

J'ai TOUT changé.

Il y a quelques temps de cela, j'ai fait un rêve. Un putain de rêve!!!

Le genre de rêve que tu n'oublies pas.  J'étais chez moi et est arrivée face à moi une vague géante, un Tsunami. J'ai flippé et j'ai couru sur un colline afin d'échapper à l'eau. Une fois en haut et en sécurité, j'ai sauté dans le vide. J'ai donc encore flippé. J'ai chopé une planche de surf et j'ai fini par rider cette putain de vague...et après je me suis réveillé.

Pour interpréter un rêve, il faut remettre dans le contexte du moment où tu le vis. A ce moment-là, je changeais radicalement de vie: je changeais tout pour ne garder que le meilleur: mes enfants. Je changeais pour eux et pour leur avenir. J'ai changé sans aucune condition. Juste l'envie de le faire. Je savais que je pouvais tout perdre mais je n'ai pas tant perdu que ça. Attends, attends, la colline symbolise le fait de s'élever, de se rapprocher du ciel (j'avais pas perçu ce détail avant) et le fait de se jeter dans le vide est le fait de se lancer dans l'inconnu et le surf veut dire que des fois, tu découvres des plaisirs nouveaux, des putains de kiffe de sa race mais il faut  oser, OSER aller les chercher..

Je voulais écrire un article "à l'ancienne" et merde, je crois que je l'ai fait. Ca part dans tous les sens et en même temps, c'est cohérent. Et surtout, je finis scotché par ce que je découvre et comment tout se met en place naturellement. Je viens de terminer un nouveau puzzle.

Si t'as pas tout compris, rassure toi. Moi non plus.

Des fois, dans la vie, on  traverse des tsunamis. Des fois, il y a des coups de tonnerre.

Le plus marrant, c'est de les créer soi-même. C'est de prendre son destin en main.

Mieux vaut être un  bon vivant qu'un mort vivant....

Mon coup de tonnerre à moi pour cloturer....mon Thunderclap....

 

Peace and understanding,

 

Low

La condition  humaine
Commenter cet article