Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le feu de joie.

Publié le par Low Ik

Assis sur le bord de ma vie, je contemple ce monde devenu fou.

Assis sur le bord du monde, tu me contemples devenir fou...

Si la folie est devenue la norme, peut-on jouer avec elle pour retrouver la raison?

 

-Low, dessine moi un mouton, me demanda le petit prince.

-Euh......????En fait, je ne sais pas dessiner mon petit.

-Tu ne sais pas écrire non plus et pourtant...

- OK OK, t'as raison. Je vais essayer....

 

J'ai alors commencé par tracer les contours. Puis je lui ai rajouté des yeux et des oreilles. Une grande gueule. Et quatre pattes pour aller brouter là où on lui demande. Je lui ai installé une double sortie d'échappement pour qu'il aille plus vite et un gyrophare sur la tête car mon petit prince, il adore ça les gyrophares et les lumières qui clignotent de partout.

 

J'ai alors enfourché mon mouton pour partir en vacances.

Je me suis engagé sur l'autoroute 66; l'autoroute de l'enfer; puis j'ai bifurqué sur l'autoroute 69, celle qui mène au paradis.

Après plusieurs heures sur mon mouton, je l'ai vu apparaître devant moi: elle avait la tête dans les nuages et les pieds sur terre. Elle dégageait un doux parfum de liberté. L'hiver, elle mettait son manteau blanc pour se protéger du froid mais aujourd'hui, elle était toute nue, offrant à nos regards ses courbes majestueuses. Avant d'aller à sa rencontre, j'ai dû m'arrêter chez le maréchal ferra(n)t pour prendre soin des sabots de mon mouton.

 

 

Certes, j'ai entendu siffler le train, la haut sur la colline mais j'ai préféré continuer à dos de mouton.

Sur le bord de la route, nous avons recroisé mon pote Bob, dit l'âne, qui se posait plein de questions.

Il parait que les réponses se trouvent dans le vent....La liberté? libre comme l'air???

 

Il est de coutume de faire l'ascension le jeudi mais j'ai choisi de la faire un mardi.

Ca marche pareil!!

On raconte pas mal de conneries en fait.

Une fois arrivé à bon port, j'ai laissé partir mon mouton dans son troupeau.

J'ai choisi un chemin que personne ne prend jamais et je me suis engagé...un jour, j'arriverai à destination....un jour....

J'ai commencé à m'élever. De plus en plus haut. Je me suis retrouvé face au toit de l'Europe: le grand frileux. Le Mont Blanc. Mais son manteau neigeux disparaissait un  peu plus chaque année.

Plus le sommet se rapprochait et plus mes forces disparaissaient...

Je n'étais qu'un grain de poussière mais il était hors de question de me laisser écraser par un tas de cailloux.

J'ai ressenti l'énergie solaire. J'ai repris mon chemin solitaire. Mon chemin solidaire.

Plus j'avançais sur mon chemin et plus la magie devenait ma réalité:  en me changeant, je changeais les gens autour de moi.

J'ai même accompagné certaines personnes vers un  endroit où l'on peut parler avec les êtres disparus. J'ai moi-même échangé un peu avec Mr Alive : un vivant hanté par les morts.

 

Tout proche du sommet, je me suis retourné et j'ai eu le vertige quand j'ai vu tout le chemin que j'avais déjà parcouru. J'étais bien plus fort maintenant. Bien plus grand. Bien dans mon élément, je me sentais infiniment petit et faisant partie de l'infiniment grand.

 

Sur mon chemin, j'ai rencontré un casse-noisettes. Un joli petit écureuil. 

- Low, t'as pas écouté Bob!!! La réponse est dans le vent.

-Bob n'est qu'une  âne. Il ne sait pas raisonner.

-Bob est une âme. Il sait passionner. Il sait faire vibrer. Il sait faire briller. Bob est énergie. Bob est synergie.

-OK OK. 

Le sommet était à quelques mètres de moi.

J'ai alors écouté le vent me parler:

-Low, on  n'impose pas la liberté aux autres. C'est elle qui s'impose à toi.

 

A quelques mètres de l'arrivée, après une belle ascension, j'ai posé mon sac à dos avec mes souvenirs. J'y ai mis le feu. A partir de maintenant,je voyagerai sans bagage.

 J'ai lâché prise et me suis jeté dans le vi(d)e...allais-je atterrir dans le gouffre de l'oubli ou dans la caverne d'Ali baba?

Nous avons tous une âme d'explorateur mais quelque fois, nous nous privons de belles découvertes. Nous créons notre propre réalité. Nous fixons nos limites. Nous nous enfermons dans notre prison dorée et les murs sont notre peur. Nous avons la clé de notre liberté. Sommes-nous prêts à changer  notre système?....à changer notre système de pensées?...

 

La légende raconte que l'homme de Cro-Magon, vit en chacun de nous, bien caché. Il est devenu invisible mais il est toujours là. Il voit tout. Il entend tout.

Il est Inconscient. Il est fou?

Il est juste une partie de nous qu'il faut rééduquer, qu'il faut faire évoluer. Qu'il faut réinventer. Qu'il faut rêver.

 

L'Homo modernicus vit toujours dans sa grotte. Il appelle cela une maison, un appartement. Elle est son monde, sa limite car que le Monde, le vrai, le beau, le grand, le nouveau, est infini.

 

Sommes-nous des anges déchus?

Sommes-nous des anges déçus?

 

L'espoir fait vivre. Il se cache même en nombre dans le désespoir...des espoirs.

 

Dans un monde qui va toujours plus vite, l'Univers semble reprendre de la vitesse et accélérer son expansion. Les galaxies s'éloignent. L'Univers, notre grand TOUT, redeviendra un jour, un petit RIEN...qui donnera naissance à plein de grands TOUT .

C'est des conneries?????

Réfléchis juste deux secondes à ta venue sur Terre. Un minuscule spermatozoïde qui bâtira quelque chose d'infiniment plus grand que lui puis qui pourra donner naissance à plein d'autres réalisations,d'autres créations....avant de disparaître....

 

Attends, attends....

Rien ne se perd, rien  ne se crée et tout se transforme.

OK OK

 Ca ne sera qu'une transformation supplémentaire.....

 

Assis sur le bord de ma vie, je contemple ce monde devenu fou.

Assis sur le bord du monde, tu me contemples devenir fou.

J'ai failli mourir enchaîné.

J'ai choisi de vivre déchaîné.

"Il y a le feu partout

C'est la fête des fous.

il y a le feu partout,

vive le feu, vive les fous. "

La vie renaît toujours de ses cendres...

Peace and understanding,

 

Low

Commenter cet article