Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre du faux

Publié le par Low Ik

Joyeux anniversaire le putain de blog!!!

Il y a 2 ans, le 27/08/17, je m'apprêtais à mettre les pieds dans quelque chose qui me dépasserait largement et finirait par changer ma vie, ma vision et au final, par me changer MOI.

Je suis petit petit. Je fais mon malin. Je suis un petit malin.

J'aime les mots de 4 lettres quand je me fais un bon morceau de Cake:

 

OK OK

Que puis-je faire avec tout cela?

Je vais trouver mon générique de début. Un ami en 4 lettres et un petit malin....le voilà:

GABY

Bienvenue mon Gaby. Je ne sais pas ce que je vais faire avec toi mais bon...

Attends, attends....il aime raconter des contes de fée le putain d'ourson. 

OK OK.

Va prendre une bière Gaby, je vais raconter un compte de faits.

On a dit des faits alors , allons-y:

Le G7 est dépassé. La nouvelle mode est le GJ. Le gilet jaune. Avec ça on te voit bien mais on t'entend peu. Pour être honnête, je crois plutôt qu'on ne t'écoute même pas. Quand je dis "on", je parle des rois du monde.

Le G7 a sa propre police pour faire régner la loi du marché. Pour faire régner la loi du plus fourbe. Ils s'appellent les GI's. 

Mais qu'est-ce donc que le G7?

Ce sont les plus grandes puissances industrielles mondiales et ce sont elles qui font la pluie et le beau temps sur Terre.

Là, tu vas me dire: POURQUOI?

C'est drôle, j'aime beaucoup cette question...

En définitif, pourquoi ces puissances feraient-elles la loi sur Terre? Comment justifient-elles cela?

Au nom de la sacro sainte Démocratie. Ces puissances savent ce qui est bien et ce qui est mal.

Je vais te faire simple. Tout ce qu'elles font est bien et les autres sont les méchants. Surtout, s'ils ne sont pas d'accord avec eux. Mon pote Bernie, il appelle ça "les enculés d'en face".

La recette est toujours la même et toujours aussi dégueulasse: se réunir derrière un ennemi commun. Tel est leur objectif qui est, avouons le, assez subjectif.

OK OK

Là, tu vas me dire: "Low, t'es bien sympa avec tes remarques de merde mais quel est l'intérêt?"

T'es impatient toi! Je vais donc te poser une question que tu pourras poser à ton cerveau : pour avancer dans la vie en groupe, n'est-il pas plus judicieux de réfléchir à un avenir en commun? Est-il logique et sain que le destin de la majorité soit entre les mains d'une minorité? D'autant plus quand tu vois la gueule des dirigeants? Peut-on dire qu'ils brillent par leur intelligence et leur générosité? Ils protègent leur business: ils ont le monopole des fake news, du terrorisme organisé (ils appellent ça l'armée)...

Mais putain Low, les nouvelles ne sont pas bonnes!!! On va tous crever!!

Mais carrément! Ca fait même partie de la vie. Ca commence par une naissance et se termine par la mort.

Quand tu te penches sur l'Histoire du monde, tu réalises qu'il y a toujours une brochette de psychopathes qui se croyait plus malin que tout le monde et qui souhaitait tout contrôler. La fin fut toujours la même.

La mort.  Ce qui vaut pour la vie humaine vaut pour tout.

Il y a fort fort longtemps, un monsieur naissait. Ce monsieur est aujourd'hui très vieux et largement dépassé.

Il fait beaucoup de mal aux autres et nous allons devoir l'euthanasier sinon il risque de contaminer tout le monde. Ce vieux monsieur s'appelle capitalisme.

Il perd la tête et commence à être violent avec tous. Il est temps de le remercier pour tout ce qu'il a fait et de passer à la suite.

OK OK

Mais comment on se débarrasse de cette vieille merde??

L'économie doit rimer avec écologie. Fais des économies et tu protégeras la planète. L'argent, les liquidités sont la sève de cet ogre vorace. Nous le nourrissons. Nous lui permettons de grossir. Nous subventionnons tous ses méfaits.

Il est temps de le mettre au régime. Il suffit de faire comme les gouvernements: tu fais ta crise d'austérité afin de bien signifier ton hostilité. Moins, c'est mieux.

Et là, sans trop forcer, le système s'écroule.

Système est un bien grand mot car il ne s'agit en fait que d'un immense château de cartes bien bien fragile.

Tu aimes avoir une vie de merde pour un salaire de merde afin de manger de la merde produite avec plein de produits de merde par des travailleurs qui subissent des conditions de travail de merde?

"Il faut protéger la nature". Euh....!!! En fait, la nature n'a besoin de personne pour se défendre.

C'est plutôt la vie et plus précisément la vie humaine qui est menacée. La Terre tournera même si nous sommes tous morts.

Donc, la question que nous serions en droit de nous poser est : quel est le prix d'une vie?

Dans une logique capitaliste et productiviste, donner la vie revient à fournir de la main  d'oeuvre pour.....????

Euh?? Ben en fait, on fait tout ça pour quoi faire?

Sûrement pas pour être heureux car l'argent ne fait pas le bonheur.

Quel est le donc le sens de la vie?

On est tous sortis du big bang. On s'est baladés dans l'espace. On a vu des planètes, des étoiles explosées pour un jour que la Terre puisse se former et là, on trime comme des cons sans but précis.

Le matérialisme, c'est sympa mais on a vite fait le tour.

Il faudrait peut-être s'occuper du spirituel aussi.

Attends, attends...

Mon réveil sonne:

Et oui m'sieurs dames, la perfection n'existe pas, à part dans la nature ( car tout était parfait avant qu'on salope tout), et le réveil risque d'être difficile. Le réveil avec une bonne gueule de bois. Moi je m'en fous, je me suis souvent entraîné (à la gueule de bois pas à l'effondrement du système).

Contrairement à la majorité des scénarios envisagés par les pessimistes, quand les temps sont difficiles, les gens redécouvrent la force du collectif, la magie et la beauté de l'entraide. Il y a toujours des gros enfoirés mais, quel est leur pourcentage?

1% !!!!

C'est ma théorie depuis que je me penche sur le sujet. C'était même mon postulat de départ. Arriver à trouver comment une minorité fait chier tous les autres.  Je soutiens que seulement 1% de personnes sont responsables du bordel. Ca ne vaut pas que pour les plus riches. Ce pourcentage peut s'appliquer dans chaque communauté. Appelons ça des extrémistes  ou des haters ou des connards avec une  grande gueule.

POURQUOI? POURQUOI  le groupe se laisse dominer par ces grosses merdes? pourquoi tout le monde ferme sa gueule? Parce que personne n'ose l'ouvrir de peur d'être seul.

Tout le monde fait semblant d'être quelqu'un d'autre car nous sommes prisonniers de nos valeurs. Prisonniers de nos idéaux. Prisonniers de nos obligations. Prisonniers de notre culture. Prisonniers  de nos habitudes. Prisonniers de nos programmations inconscientes.

L’inconscient est individuel et collectif.

Travailler sur l'inconscient individuel est déjà un super job mais on ne peut travailler sur l'inconscient collectif SAUF....si chacun fait du tri dans sa putain de tronche.

TOUT EST LIE.

Le collectif n'est qu'une somme d'individualités.

-Tu crois que les gens vont se remettre en question! Tu rêves Low! 

-Certes mais la réalité va se mêler à mon rêve. La remise en question individuelle de notre fonctionnement collectif est déjà en train de progresser vite grand V. Les moteurs du changement seront climatiques. L'instinct de survie, qui siège dans l'inconscient, va nous donner des ailes.

Arthur Schopenhauer a écrit "l'art d'avoir toujours raison".

Le mec était un génie mais son oeuvre aura été utilisée pour des raisons pas forcément très glorieuses.

Ecoute un politicien et observe le. Ils appliquent tout ce qui est dit dans le livre à la lettre et c'est redoutable d'efficacité MAIS, l'art d'avoir toujours raison ne signifie aucunement l'art de dire la vérité.

C'était même sur ce point que je voulais appuyer avec mon titre : la guerre du faux.

Avec mes potes cro-magnon, on se faisait la guerre pour le feu. On se battait pour la lumière.

Cher Homo citadinus, ta lucarne magique t'hypnotise et déforme la réalité et toi, gentiment, tu la consommes même si elle t'assomme. Tu amasses et alourdis ton existence. Tu es le maître de ton malheur.

Envoie tout chier et cultive ton bonheur. Toi seul en connais la recette.

Je sais que je ne sais rien. (Socrate)

Je sais que je ne possède rien.

Je sais que je ne te veux que du bien.

Je sais que je ne lâche rien.

Je sais qu'aujourd'hui est moins bien que demain...

Je sais que je suis maître de mon destin.

Je sais que je suis parti de rien.

 

Socrate...

J'ai un profond respect pour tous les penseurs et philosophes même si je connais peu leurs oeuvres.

J'ai tenté de faire passer des réflexions de manière "détendue" afin de montrer que réfléchir, se cultiver peut-être quelque chose de marrant et d'hyper intéressant.

Savoir et oser tout remettre en cause. TOUT et à commencer par soi-même.

Socrate était un accoucheur d'âmes.

Le type était tellement déglingué qu'il n'a jamais rien écrit et que ce sont ses élèves qui ont écrit pour lui.

Mon Socrate, je te kiffe. T'es un génie et le roi des branleurs en même temps.

Mec, quand je serai grand, je veux faire comme toi.

Je suis déjà un branleur. Reste plus qu'à devenir un génie...

 

Quel est le sens de la vie?

Question existentielle que chacun devrait se poser régulièrement.

Vivre sagement, c'est philosopher souvent afin de chercher sans cesse SA VERITE.

TOUT EST VRAI...

 

 

Peace and fucking understanding,

 

Low,  GI.....Gendre Idéal.....désolé, ça me fait rire ;)

 

Chanson qui a donné le nom au blog et qui m'accompagne depuis 19 ans maintenant...

Thunderclap:

Commenter cet article