Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jubilee street

Publié le par Low Ik

L'histoire se répète parfois.

L'histoire se prolonge quelque fois...

Je joue les prolongations depuis un peu plus de deux ans.

J'ai parcouru le boulevard de la résistance. J'ai poursuivi sur la rue de la libération et je me suis cru arrivé sur l'avenue de la liberté mais, au final, on ne sait jamais quand on est vraiment arrivé.

L'avenue de la liberté est sans fin...

Au hasard de mes déambulations, je découvre une rue cachée. Je ne pensais même pas un jour y arriver.

Au hasard de mes déambulations, je découvre uen rue cachée et tombe dans le panneau: "jubilee street".

Rappel des (mé) faits:

Ecrire pour se faire plaisir.

Ecrire et rire.

Ecrire et croire.

Ecrire et imaginer puis imaginer et vivre...

Le passage du rêve à la réalité.

Et alors la réalité devient un rêve.

Les articles précédents ont bientôt deux ans et pourtant, ils n'ont pas pris une ride dans mon esprit.

Ils représentent la densification de mon envie d'écrire.

Ils représentent la densification de mon envie de croire.

Me voilà donc sur "Jubiler Street".

Comment décrire un tel ressenti?

Comment le partager tout en étant fidèle à la réalité?

Peut-être en t'invitant à me rejoindre...

En t'encourageant à suivre ce boulevard, puis cette rue, cette avenue et enfin cette rue.

Partager, c'est communiquer.

Partager, c'est inviter.

Partager, c'est inventer.

Pour t'engager sur ce parcours, nul besoin de carte.

Il te suffit d'harmoniser.

Faire en sorte que ta vie soit à l'image de tes pensées, de tes ressentis, de tes valeurs.

Faire en sorte que ta vie soit à...ton image.

2 ans, c'est peu et beaucoup en même temps.

Les changements ne prennent pas forcément longtemps si on y met toute son énergie, toutes ses envies.

C'est d'ailleurs la raison d'être de ce blog.

Une expérience...le témoignage d'une expérience.

Ecrire l'histoire dont on est le héros.

A force d'y croire, on fait les bonnes rencontres.

A force d'y croire, on a les bonnes idées.

 Et puis, un jour on réalise...

On réalise qu'à force de lâcher prise, on finit par être libre comme l'air.

L'air de rien.

Nous fonctionnons la majorité du temps en mode inconscient.

Lâcher prise, c'est laisser faire le pilote automatique.

Enfin pas tout à fait...lâcher prise, c'est piloter le pilote automatique.

Tu ne peux pas comprendre si tu n'as pas expérimenté.

La vie est drôle parfois.

La mienne a recommencé le jour où j'ai décidé qu'elle devait se terminer.

2 merveilleux petits anges sont venus me claquer la figure.

Nous nous sommes débarrassés, libérés de cet autre moi  car il ne me convenait pas. Car il ne nous convenait pas.

Le nouveau moi s'est alors débarrassé de ce qui ne lui convenait plus...

Tempête dans un verre d'eau.

Mais quelque fois la goutte d'eau fait déborder le vase.

L'eau coule...sous les ponts.

Le pont s'écroule et l'eau emporte tout.

Puis l'eau se calme.

Et la goutte d'eau atterrit sur un nouveau rivage.

Et la goutte d'eau atterrit sur un nouveau mirage.

Le Soleil et la Lune veillent sur elle.

Le Soleil et la Lune brillent sur elle.

Jusqu'à ce que la goutte d'eau évolue.

Changement d'état. Echange d'énergie. Synergie.

Le Soleil la fait fondre.

La goutte d'eau devient nuage.

La goutte d'eau redevient sauvage.

L'eau est libre comme l'air...Unité...unifiée...une fée

L'eau fait son cycle.

C'est quelque chose d'assez magique.

Si ça se trouve, l'eau c'est nous?

En tout cas, c'est une bonne partie de nous.

En tout cas, moi c'est Low!!!!

Pour vous servir et vous divertir.

 

 

L'eau s'est envolée...

Low s'est envolé...

Jubilee street

Attends, attends...

Sur ma route, enfin dans la rue du jubilé, celle qui ne se trouve sur aucune carte et bien j'en ai trouvé une...

Une carte de visite.

 

Jubilee street

La route est belle et longue.

Le plus important n'est pas la destination finale mais les rencontres, les partages, les images, les mirages, les sages, les passages, les heureux présages...

Le plus important, selon moi, est de vivre pour sortir de sa cage.

Vivre pour sortir de sa rage.

Vivre pour sortir de son engrenage.

 

Je passe à nouveau devant un miroir.

Mon visage a changé.

Mon impression a changé.

Mon intention est intacte.

Mon intention est un pacte.

 

Je passe devant un miroir et je me regarde:

Je suis un éléphant rose.

Je suis une force tranquille et je vois la vie en rose.

Je suis la somme de toutes mes expériences.

Il parait que les éléphants ont peur des souris.

Moi je suis un éléphant et je souris...

 

Du fond du coeur,

 

Peace and understanding,

Low

Commenter cet article