Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On ferme le fight club

Publié le par Low Ik

Pourquoi s'étonner des mauvais comportements individuels dans une société où tout est fait pour le chacun  pour soi?

Le collectif prime-t-il sur l'individuel?

Le bien public prime-t-il alors sur la propriété privée?

Diviser pour triompher par opposition au diviser pour régner.

Se rassembler et faire bloc pour faire disparaître toute adversité.

Si nous sommes tous ensemble, il n'y a plus rien " en face".

Quelque fois, il faut savoir s'enfermer pour mieux se retrouver.

Fermer les yeux.

Fermer la bouche.

Comme par magie, le cœur s'ouvre et l'âme se libère.

Il semble que le monde soit en train de se renverser. L'envers redevient l'endroit...le bon endroit.

Allez, viens avec moi, on va se faire une cure de bon air dans la forêt.

Pas besoin d'autorisation, en pensée, tu es libre.

Pas besoin d'autorisation, en pensée, tout est possible.

 

 

Si tu regardes la vidéo, tu pourras constater que les corps ont changé mais les regards restent intacts. La lumière qui brille dans leurs yeux est la même qu'au premier jour.

Dans la forêt, on entend des voix...les voix de l'harmonie.

Tout semble en gros bordel et pourtant, tout est à sa place.

Tout est utile.

Tout est utilisé. Tout est recyclé.

Tout est à l'abri de la lumière.

Les trésors peuvent être cachés et il faut se donner la peine de les chercher. Se donner la peine de les retrouver.

Il paraît que la forêt est le symbole de l'inconscient. Je te laisse décoder tout ce qui précède si le coeur t'en dit.

Dans la forêt, les chasseurs ont disparu. Ils ont été enfermés, eux aussi.

Dans la forêt, il n'y a que toi...et moi.

Le moi étant le conscient. Le toi, l'inconscient.

OK OK

Dans cette belle et immense forêt, j'y cultive un jardin secret.

 

Je partage avec toi les fruits de mon travail.

Nous avons tous un jardin secret, que l'on entretient, plus..ou moins.

Le mien a donné naissance à ce putain de blog.

La magie de tout ça, c'est que dans ce jardin secret, il y a une porte qui ouvre vers ailleurs...vers là-bas, vers là-haut, vers l'infini et même au delà.

La magie de tout ça, c'est que de plus en plus de gens ont redécouvert cette porte.

Ils ont redécouvert tout le bien que cela leur apporte.

Pourquoi continuer à parler si c'est pour dire la même chose que tout le monde?

Pourquoi continuer à partager si tout le monde est déjà informé?

Pourquoi??

TOUT EST INFORMATION

Quoique l'on fasse, où que l'on soit, on est toujours seul. Seul avec soi et avec les autres, parfois.

Quoique l'on fasse, où que l'on soit, même au milieu de l'obscurité la plus profonde, il y a toujours , au plus profond de soi, cette belle lumière qui nous guide de l'intérieur et qui nous encourage à ETRE à l'extérieur.

Je n'ai jamais aimé être dans la lumière. Je préfère le calme, le cool, le rien, le simple, le vrai.

Je n'ai jamais aimé être dans la lumière mais par amour, par le hasard d'une rencontre avec 2 merveilleux petits anges, j'ai, par une belle soirée de juillet, décidé d'essayer de rayonner.

Je crois même que j'ai réussi. J'arrive à le sentir  quand mes yeux brillent.

J'arrive à le sentir quand des yeux brillent.

J'ai fermé il y a 2 ans et demi mon fight club.

J'ai ouvert un autre commerce à la place....un light club.

Comme si, en rayonnant, on pouvait rallumer les lumières qui commençaient à s'éteindre chez les autres.

Il n'y a pas de meilleur ou de plus grand car nous sommes tous différents.

Chaque lumière est utile...un peu comme les couleurs de l'arc en ciel.

Chacune d'elles fait que le tout est si beau, merveilleux.

Cet arc qui part du sol, puis s'élève et revient sur le sol.

Comme pour nous inviter à prendre de la hauteur pour mieux revenir s'ancrer dans le sol, dans le Soi.

Ce light club peut aussi se décliner en Right club.

Un endroit où on l'on ose et où l'on sent que l'on a le droit.

Le droit d'essayer.

Le droit de réussir.

Le droit d'apprendre.

Le droit de comprendre.

Le droit de l'Homme et du citoyen.

Le droit de vivre et de faire.

Le droit d'aimer et de partager.

Le droit de briller et le droit de parler.

 

Aujourd'hui, enfin, mon rêve devient réalité.

Aujourd'hui, enfin, j'ai le droit de me la fermer.

Aujourd'hui, enfin, il n'est plus vraiment utile pour moi de parler.

Aujourd'hui, enfin, je vais laisser mon blog en jachère, et continuer seul mon chemin vers là-haut, vers là-bas.

Les gens sont de plus en plus connectés.

J'arrive à cette étape de mon chemin où je pose ma bougie.

J'ai trouvé ma lumière.

Merci à toi l'artiste mais surtout, merci à celui qui existe grâce à toi: il s'appelle Edouard Louis Severson.

Je ne l'ai jamais rencontré mais nul doute que c'est une très belle personne.

Le blog ne va pas fermer. Juste, je vais passer en service minimum.

J'ai déjà bien bosser.

J'arrive à cette étape de mon chemin où je monte sur un bel étalon et je retourne dans cet endroit où

TOUT EST VRAI

 

Cet endroit, ce pays, cette utopie, cette folie porte un nom: "Je sais que je ne sais rien."

C'est bien là la vérité ultime et incontestable. Celle qui nous donne la clé vers le bien-être et le temps présent.

Celle qui nous permet de rester humble et simple.

Tout ceci n'est que l'histoire d'un apprenti humain. D'un apprenti sage.

"Vs" pourrait signifier Vis simplement. Vers la sagesse...

Ou pas...

Quelque fois, on a juste besoin d'un regard....bienveillant.

Bienveillant sur soi et sur les autres et la magie opère.

Mon étalon est arrivé. Je me sauve. Je me suis sauvé?

 

Peace and understanding,

Low

Commenter cet article