Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'amour à la française: l'autre livre de la jungle

Publié le par Low Ik

Le temps passe vite.

Tu vas déjà bientôt souffler tes 3 bougies mon cher blog.

Tu as bien grandi. Moi aussi.

Oui, ta gueule!!! Je grandis à l'intérieur...comme mes cheveux!

Je vais t'offrir cet article en guise de cadeau. Je vais respecter ton état d'esprit: pratiquer la dérision pour ramener la raison, amener le lecteur à se poser des questions qu'il ne se posait peut-être même pas.

Est-ce que l'on peut résumer cet état d'esprit de la sorte: prendre la tête aux gens ?

L'intention est plutôt les prendre par le coeur.

Je me demande si je n'ai pas un grain...un bon grain de folie...à mon avis, je dois avoir une plage entière en fait!

C'est grave docteur?

Pré-générique de début(ça me laisse le temps d'aller me changer)...ça veut dire que ça commence avant le commencement?

Euh???

ben comme la vie je pense. La naissance est l'aboutissement de phénomènes qui remontent à bien plus longtemps....le big bang, puis les poussières qui forment des planètes...un papa qui aime une maman, il la déglingue et...un jour, tout ça, ça donne toi et moi et tout ce qui nous entoure...

Bref....c'est grave docteur?

J'ai un peu de mal avec les costumes.

Je préfère les grenouillères.

Voilà, je suis prêt:

OK OK

Je range la boussole dans mon coeur:

OK OK

Je pense à toi:

 

L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle

Et oui cher lecteur, chère lectrice, tu es soit un poilu, soit une dame, de tous âges, de toutes origines et il y en a que je ne connais pas et n'ai jamais vu: les aliens.

TOUT EST VRAI

Attends, attends....

Voilà la première bougie:

Lui ne me lit pas. 

OK OK

Mais finalement, j'en ai rien à branler. Il y a peu de moi chez lui (techniquement mon livre est chez lui...à moins qu'il ait terminé sa vie dans la cheminée) et je me contenterai de ça puisque ce fut la règle que je m'étais fixée à ta naissance, cher blog: ne rien attendre et tout accueillir.

Ce blog, c'est un peu ma vision de l'amour inconditionnel.

Putain c'est beau!! 

Faisons à l'amour à la française:

En France, nous avons plusieurs spécialités: l'amour et le french kiss, la grève et le terroir.

On a aussi des politiciens pas forcément compétents.

Je suis fier de moi: je n'ai pas dit que c'étaient des gros fils de pute incapables et impuissants. Mais bon, heureusement, je ne l'ai pas dit. J'ai changé. J'ai grandi.

Aujourd'hui je ne respecte plus leur loi: la loi du marché.

Dans un monde capitaliste de sa race, c'est la seule loi qui compte.

Acheter, acheter, à jeter...

Je respecte les lois de l'Univers, les lois naturelles et surnaturelles.

Dans mon super-marché( c'est le marché des super-héros), j'oublie parfois, souvent, de payer des produits.

En même temps je ne suis pas caissier donc faut pas me demander d'être pro et irréprochable non plus.

Dans mon super-marché, le directeur est gentil. Grâce à lui, je positive. 

Je m'éloigne de la con sommation et je retourne dans la jungle.

Ici on appelle cela un bois.

J'appelle un Hubert. C'est un taxi en version française.

Mon chauffeur est arrivé....

Ca va chauffer???

Ca pourrait bien...je connais déjà le pilote.

Je l'ai rencontré il y a 3 ans.

 

Je retrouve avec joie mon ami gendarme.

-Mec, tu étais complètement taré ou quoi? Pourquoi as-tu fait ça?

-J'ai mis une croyance à l'épreuve. Tout le monde disait que les flics font ce qu'ils veulent et blablabla..que ce sont des enfoirés. Ce jour-là, cette croyance s'est envolée. Je n'y croyais pas de toute façon. 

Je ris encore en pensant à ce souvenir. Et pourtant ce fut très tendu. Enfin pour lui car je n'ai jamais été aussi calme de ma vie. J'étais aligné.

Mon ami gendarme est aujourd'hui à la retraite et se transforme en Hubert pour arrondir les fins de mois.

-Est-ce que vous avez gardé votre déguisement, lui ai-je demandé.

-Mon déguisement?

-Votre uniforme, pardon. J'aimerais aussi faire comme Alexandre Banalle et me déguisais en policier.

Pas de chance, il a dû rendre son costume.

A la radio passe cette chanson pendant le trajet:

L'animateur de la radio a dit cela: "cette chanson est dédicacée à tous les hommes politiques sans burne".

J'ai demandé à mon ami gendarme si l'animateur avait le droit de dire cela. Il m'a répondu qu'il faisait ce qu'il voulait car il vit dans une histoire qui n'existe pas...c'est bien foutu l'imaginaire.

Il a ajouté que c'était un peu pareil pour moi. Je peux parler de gens connus mais je dois juste changer les noms. On peut les reconnaître ou pas mais ils ne doivent pas être cités expressément. C'est bien foutu la loi.

Alexandre Banalle???

Après la chanson, on a eu droit aux pubs inter-minables.

Je lui ai raconté ce que j'avais fait un samedi soir, dans mon lit.

Comment jouer et ridiculiser des slogans...

 

Le lion arrive au bon moment pour m'accueillir dans la jungle.

Le lion me dit: "tu ne serais pas en train de te faire un best-of?"

Chut...il est chiant ce lion.

Mon carrosse Hubert a disparu au loin.

J'ai avancé dans la jungle. Je la connais bien maintenant.

Je me suis rendu à la rencontre de mon pote l'arbre.

Il était en ligne (aligné?) avec tous les arbres et les animaux de la forêt. Chacun dans son couloir. Il y avait aussi Rahan, Mooglie, Tarza, des elfes, des fées, des éléphants, des rhinos...

Tu n'y crois pas?

Tiens, voilà des photos:

 

L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle
L'amour à la française: l'autre livre de la jungle

Il y avait aussi des chats mais eux préféraient rester couché et ne rien branler.

Je suis resté coi.....quoi??

Un coup de feu a retenti.

Tous les habitants de la forêt sont partis en courant...

Je suis resté avec les chats. On a monté un groupe et écrit une chanson pour les animals:

 

Alors qu'on discutait avec mes potes les chats, une tigresse est arrivée.

Elle avait envie de me croquer...

Euh...elle m'a offert un string léopard.

Obligé, je l'ai enfilé....le string, pas la tigresse!!!

Ca devient compliqué.

Les chats m'ont expliqué que l'on venait d'assister à la course de la Vie. Tous les êtres vivants qui avancent ensemble dans la même direction.

-Qui va gagner, ai-je demandé.

-La Vie gagner toujours, m'ont-ils répondu à l'unisson.

OK OK

J'ai retrouvé mon arbre un peu plus tard. Je lui avais pissé dessus il y a quelque temps de cela et il avait pris toutes les vitamines que je lui offrais ainsi.

Pas comme ce con de Terminator!  Je pisse sur la technologie...je kiffe l'écologie.

 

Auprès de mon arbre, je me prenais pour un prince chaman...

J'étais dans mon élément.

J'ai demandé à mon ami le chêne s'il voulait jouer aux mikados avec moi. J'étais mort de rire. Lui ne comprenait pas...tout comme toi peut-être??

Terminator, il joue au Mikado avec des troncs!

Y a rien là??

Merci Hollywood, j'adore votre humour même si ce n'était pas l'intention de départ.

Un peu comme quand un navet devient un film d'anticipation:

 

Le hasard s'amuse...la sérendipité.

Laisser faire le hasard, lâcher prise, demander à quelqu'un de choisir un sujet, des chansons et faire une histoire avec...et au pire, ça marche.

et ça a marché.

Ca a donné ça:

Je suis auprès de mon arbre et je terminerai mon livre de la jungle avec lui.

Il m'a ouvert vers l'infini et au delà:

 

Celui-là, peut-être que personne ne le comprendra à part moi mais je me suis fait mettre chaos en direct...la synchronicité puissance mille. ( je relis mes articles en  esprit et force est de constater que j'ai pris un putain de bug en pleine poire car l'orthographe exacte est :"je me suis fait mettre KO"...mais je ne changerai pas l'originale car j'ai pris un joyeux bordel en pleine tête et en plein coeur...un bordel intersidéral!)

Au milieu de la jungle, au milieu des bois, le cro magnon que je suis retrouve ses racines.

Mon arbre semble avoir faim.

Ca tombe bien, je vais lui offrir un joli colombin.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout est recyclé dans la forêt, dans la nature.

Recyclons les ressentiments en sentiments.

Recyclons les non-dits, les maudits en formules magiques de libération.

Recyclons nos croyances limitantes en espoirs illimités.

Recyclons notre ombre en lumière.

Recyclons hier en demain.

Tout cela se fait au présent.

 

Une deuxième bougie pour veiller sur toi:

Et une troisième pour moi car c'est mon symbole de liberté de penser

 

Joyeux anniversaire mon blog. C'est un peu mon jardin secret. Ici je plante mes graines d 'espoir afin qu'elles grandissent en toi.

Cendrillon, la belle aux bois dormant, Shrek, Tintin, Astérix et Obélix, Denver le dernier dinosaure et plein d'autres sont arrivés.

On s'est mis à danser, chanter, gueuler....certains ont dé-gueuler....quoi? ça arrive.

L'amour à la française...l'amour à la folie, La folie de l'amour?

 

Une belle émotion m'envahit...il pleut sur mes yeux.

L'article est terminé. La joie vit en moi. Je suis aligné.

 

 

Peace and undertanding,

Low, chat sauvage et chat perché

Remerciements à Claire Marie pour son livre qui m'a révélé...
Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas pris une tarte en pleine tête comme ça.

 

Merci.

Reci M...j'aime les récits.

Mon blog fêtera bientôt son anniversaire mais c'est moi qui reçoit les cadeaux .

GRATITUDE INFINIE.

Un petit pardon à l'Esprit de la technologie qui est revenu me faire chier.

Je t'aime mais je t'emmerde aussi.

Pardon à l'Esprit de la bourse dont j'ai souhaité la mort.

L'argent est du temps et de l'énergie. Je ne me prosternerai pas mon copain mais ramène la tune. De mon côté, je m'engage à envoyer les gens sur la Lune.

Personne ne m'engage.

Là, ici et maintenant, c'est mon choix.

Amour infini pour l’Esprit irrévérencieux: enfoiré de merde, tu ne m'as jamais quitté.

 

Merci du fond de mon coeur à l'Esprit de Socrate:

Il se demande bien sur la photo ce qu'il vient foutre sur ce blog.

Tu es ta place mon ami.

Tu étais là depuis le début et je ne le savais même pas.

"Je sais que je ne sais rien" est la source des questionnements et de l'humilité, la soif de savoir, comprendre, apprendre et partager: POURQUOI? COMMENT? L'ouverture au monde et à l'Univers.

La boucle est bouclée.

Commenter cet article